Réalité virtuelle, l’avenir du marketing immobilier : Elle commence à se développer au Maroc

Réalité virtuelle, l’avenir du marketing immobilier : Elle commence à se développer au Maroc

Le marketing immobilier se révolutionne au Maroc. Les pancartes publicitaires des projets immobiliers envahissant les grandes artères du Royaume céderont bientôt leur place à des solutions technologiques pointues décrivant dans le moindre détail le bien immobilier en promotion.

La réalité virtuelle fait son entrée en force dans le domaine de la promotion immobilière évitant aux futurs acquéreurs les mauvaises surprises lors de la livraison.  Des applications se développent dans ce sens permettant aux acheteurs de vivre une expérience immobilière immersive. C’est à quoi s’engage Voxel Virtual Reality. L’entreprise américaine, co-fondée par le Marocain Mohamed Agrad s’implante au Maroc avec une perspective de changer la façon dont l’immobilier est acheté et vendu. L’entreprise compte à son actif au niveau national de grands promoteurs tels que la Palmeraie Luxury living ou encore Novalys. En optant pour les solutions fournies par Voxel Virtual Reality, ces groupes immobiliers de renom ont fait le choix de véhiculer une image réelle de leur projet en commercialisation ou en cours de construction.

«Nous œuvrons à travers l’application que nous avons développée à démocratiser la réalité virtuelle dans le secteur de l’immobilier. Notre expertise principale réside dans la conception et le développement de produits et d’applications centrés sur l’utilisateur pour les entreprises à travers le monde. Cette technologie favorise non seulement l’immersion dans l’environnement du projet mais également la création d’un lien émotionnel avec ce produit», nous explique Mohamed Agrad. Voxel Virtual Reality  fournit dans ce sens aux professionnels de l’immobilier des conseils stratégiques et technologiques pour améliorer leurs capacités de marketing et de vente.

«Cette technologie est faite pour résoudre un problème qui est avant tout l’asymétrie de l’information. Les gens peuvent voir et visualiser les biens dans un réalisme absolu», souligne Mohamed Agrad. Cette application «étiquette blanche» peut être adaptée par tout promoteur désirant adopter cette technologie. Avec les fonctionnalités qu’elle englobe, l’application permet à l’utilisateur de visiter autant de fois les biens disponibles. Il peut même effectuer des recherches géographiques relatives au projet qui l’intéresse et télécharger éventuellement sa plaquette commerciale. 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *