Screening Room: Un service pour contrer le piratage

Screening Room: Un service pour contrer le piratage

Le fantasque et brillant agitateur Sean Parker est de retour. Cofondateur de Napster et premier investisseur de Facebook, il planche actuellement sur une start-up qui pourrait bien révolutionner le monde du cinéma.

Comme son nom l’indique, Screening Room propose de visionner des films dans son salon, alors que les productions sont encore exploitées en salles. Une information révélée par Variety, le média de pointe sur l’industrie hollywoodienne. Le modèle est complexe. Les utilisateurs devraient se procurer une box sécurisée pour environ 150 dollars, puis payer en plus 50 dollars par œuvre pour avoir seulement le droit de visionner le film pendant 48 heures. Très cher donc lorsque l’on pense que l’on peut louer un long métrage pour moins de 5 euros actuellement avec un banal service de VoD mais… une fois que l’œuvre n’est plus à l’affiche.

Sean Parker compte donc sur l’appétence d’un public fortuné pour créer une alternative au piratage. Avec l’idée que des groupes d’amis pourraient aussi se cotiser pour se payer un film à la maison. Cette somme élevée s’expliquerait par le montant reversé aux exploitants, soit 20 dollars sur le prix de la location. Les distributeurs bénéficieraient également d’un pourcentage.

L’utilisateur se verrait offrir deux tickets gratuits de cinéma pour le long métrage de son choix à chaque transaction. Sean Parker aurait rencontré la plupart des grands studios et bénéficierait des conseils de Jeff Blake, un ancien de Sony Pictures, pour promouvoir son concept. Il serait proche de signer un accord avec AMC, l’un des plus gros exploitants de salles aux Etats-Unis. Par ailleurs, Universal, Fox ou encore Sony se seraient montré favorables à l’idée. Mais ce n’est pas tout. The Verge révèle que de célèbres réalisateurs comme Steven Spielberg, JJ Abrams ou encore Peter Jackson soutiendraient également Screening room. Un tel service est pour le moment inenvisageable au Maroc. Notre réglementation impose en effet un délai minimum entre la sortie en salles d’un film et ses différentes fenêtres d’exploitation, de la diffusion à la télévision, à la vente et la location en ligne.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *