Sécurité : Reconnaissance faciale, fiable ou pas fiable

Sécurité : Reconnaissance faciale, fiable ou pas fiable

Déverrouiller son smartphone par reconnaissance faciale est très pratique.

On n’a pas besoin de rentrer un code PIN ou de poser son doigt sur un lecteur d’empreinte. Il suffit de regarder l’écran. Malheureusement, tous les smartphones ne se valent pas au regard de cette technologie. Une association de consommateurs néerlandaise, Consumentenbond, a essayé de piéger la reconnaissance faciale de plus d’une centaine de terminaux au moyen d’une simple photo imprimée.

Résultat : 42 modèles ont pu être hackés de cette manière. Parmi eux figurent des appareils d’entrée de gamme mais aussi des modèles haut de gamme. Ce qui est plutôt décevant. Dans ce cas, mieux vaut utiliser le bon vieux code PIN pour déverrouiller son smartphone.

L’association a également testé 57 smartphones dont les capteurs ne se sont jamais laissés piéger par la photo imprimée. Parmi ces appareils figurent, entre autres, les derniers modèles d’Apple, de Samsung et de OnePlus.  Cette étude fait suite à un autre test réalisé mi-décembre par un journaliste de Forbes. Plutôt que d’imprimer une photo de son visage, il a imprimé sa tête en 3D et l’a soumise aux capteurs de reconnaissance faciale de cinq smartphones haut de gamme (iPhone X, LG G7 thinQ, Samsung Galaxy S9 et Samsung Galaxy Note 8, OnePlus 6). Seul le smartphone d’Apple ne s’est pas fait avoir. 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *