Sécurité : Un système d’alertes pour les forces de l’ordre

Sécurité : Un système d’alertes pour les forces de l’ordre

La bonne gestion d’une situation de crise ne s’improvise pas. Ce qui compte avant tout, c’est la préparation antérieure. Tout doit être fait pour minimiser le temps de réaction à la crise. On comprend bien qu’en cas de séisme par exemple, plus vous minimisez le temps nécessaire pour mobiliser un grand nombre de sauveteurs, plus vous pourrez sauver de vies. De la même manière, mettre en place des procédures d’urgence efficaces pourra permettre de contrôler toute situation de crise quelle que soit sa nature. Si vous êtes un haut gradé d’un corps de sécurité par exemple, ce serait une honte d’avoir au sein de votre division la procédure suivante pour mobiliser vos hommes en cas d’urgence : «Que chacun appelle ses collègues pour leur notifier l’alerte». Avec ce type de méthodes, vous courrez deux types de risques : le premier est de ne pas être capable de mobiliser 100% de l’effectif de vos hommes, le second étant la lenteur du temps de réponse qui ne vous permet pas de réagir rapidement à la crise. Aujourd’hui, que ce soit au sein de l’armée, de la police ou de la protection civile, tout le monde a un téléphone portable. Les cellulaires se sont démocratisés grâce des prix accessibles au pouvoir d’achat. A l’aide d’un simple téléphone, d’un ordinateur et d’une base de données, il est devenu très simple de concevoir un serveur SMS qui puisse permettre d’envoyer un message d’alerte directement sur les cellulaires des hommes qui constitue l’effectif assigné à répondre à la crise, indépendamment du corps de sécurité. Au lieu de gérer un réseau de télécommunications spécialement dédié à des situations de crise, ce qui revient cher en terme d’investissement et de coût de fonctionnement, il est possible de s’appuyer sur la disponibilité de trois réseaux de télécommunications au Maroc pour bâtir un système d’alerte redondé. Je peux expliciter ma pensée : sachant qu’il existe sur le marché des téléphones à triple carte SIM, il est possible, moyennant un développement spécifique de concevoir un serveur SMS pour lequel la passerelle d’émission du message d’alerte serait constituée d’un téléphone à triple carte SIM. Au niveau de la réception du message d’urgence par les hommes qui constituent l’effectif du corps de sécurité, c’est également un téléphone à triple carte SIM qui est utilisé. De cette manière, chaque recrue a trois numéros de téléphone, chacun géré par un opérateur de télécommunications. Au niveau du serveur SMS, la base de données contient pour chaque homme trois adresses de numérotation. De cette manière, vous construisez un système d’alerte avec des sécurités primaire, secondaire et tertiaire. Deux réseaux de télécommunications sur trois peuvent être en panne tout en garantissant l’arrivée du message d’urgence aux destinataires.  C’est une garantie supplémentaire de ne pas être pris au dépourvu en cas de situation de crise et de pouvoir y répondre de manière adaptée.  C’est également une solution pragmatique à prendre sérieusement en considération.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *