Sofrecom veut contribuer à la transformation numérique au Maroc

Sofrecom veut contribuer à la transformation numérique au Maroc

La filiale d’Orange inaugure ses nouveaux locaux à Casablanca

Orange renforce sa présence au Maroc à travers sa filiale Sofrecom. Celle-ci a, en effet, inauguré mardi ses nouveaux locaux à Casanearshore Park, à Casablanca. «Nous sommes heureux de vous retrouver, aujourd’hui à Casablanca, pour partager avec vous l’avancement de notre projet de centre de services à Casablanca. Ce sont désormais 180 emplois créés à Casablanca. Les compétences hautement qualifiées de nos ingénieurs et développeurs recrutés dans les universités et écoles marocaines contribuent activement aux projets d’Orange. Nous sommes fiers de contribuer au développement économique du Maroc», explique Marc Rennard, président de Sofrecom et directeur général adjoint d’Orange. Pour sa part, Guillaume Boudin, directeur général de Sofrecom, a souligné qu’avec ce projet réalisé, «ce sont désormais 180 emplois créés à Casablanca.

Les compétences hautement qualifiées de nos ingénieurs et développeurs recrutés dans les universités et écoles marocaines contribuent activement aux projets d’Orange. Nous sommes fiers de contribuer au développement économique du Maroc». Cette inauguration intervient un an après  l’annonce de la création du 2ème centre de services Sofrecom au Maroc. Selon la direction de la société, ce projet a permis la création de nouveaux emplois hautement qualifiés, dont 89% d’ingénieurs télécoms et IT et 40% de femmes ingénieurs. La Société internationale de conseil et d’ingénierie spécialisée dans les télécoms et les nouvelles technologies de l’information et filiale d’Orange réaffirme ainsi ses ambitions au Maroc pour accompagner les projets de transformation digitale de ses clients au Maroc, en France et sur le continent africain, selon sa direction. A ce stade, la société mise sur le vivier de compétences marocaines.

Celles-ci sont issues en grande partie des grandes écoles et des Universités du Maroc. Elle souligne qu’ils sont donc plus de 180 designers, développeurs, consultants, architectes, managers hautement qualifiés qui conçoivent, développent et assurent le suivi de plusieurs projets liés à la transformation digitale d’Orange. Au cours de cet événement, les enjeux de la transformation digitale ont été mis en avant. A cet égard, le positionnement du Maroc en tant que plate-forme régionale de services numériques et d’ITN (Systèmes d’information et réseaux) s’avère essentiel. Lors de la cérémonie, Sofrecom a par ailleurs organisé une visite du centre et des nouveaux locaux pour permettre aux invités de découvrir un lieu de co-création et de co-développement.

Développement des projets IT au Maroc

Selon Orange, l’Afrique et le Moyen-Orient constituent une priorité dans son plan stratégique «Essentiels 2020». La société a, dans ce sens, confié à Sofrecom la création d’un second centre de services à Casablanca. L’objectif étant de développer des activités à forte valeur ajoutée dans le domaine du digital et de l’IT. Ce nouveau centre de services «met en œuvre des méthodes agiles de développement des projets IT et digitaux», selon Sofrecom. Depuis un an, les ingénieurs et développeurs de Sofrecom services Maroc se sont penchés sur plus de 30 projets du groupe Orange. Ils contribuent, entre autres, au Programme de ré-internalisation qui vise à reprendre la maîtrise dans le développement des applications IT stratégiques, ou encore à la mise en place de méthodes agiles et de cycles courts de développement. Leur champ d’intervention touche également le programme d’amélioration de l’expérience client Orange, notamment avec le développement des applications mobiles et de digitalisation du parcours des clients Orange. Enfin, ces ingénieurs participent au Programme «Smart cities» qui accompagne la transformation numérique des villes. 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *