«Traduction automatique : Nous ne craignons pas Google»

«Traduction automatique : Nous ne craignons pas Google»

A l’occasion du dernier salon Documation qui s’est déroulé fin mars, cette société, qui a son siège social à La Défense-Paris et qui dispose d’une filiale à San Diego en Californie, a présenté sa nouvelle technologie de moteurs hybrides (linguistiques et statistiques) et son produit associé : la version 7 des serveurs de traductions (Systran Enterprise Server 7) qui est disponible depuis la mi-avril.
C’est un lancement important pour Systran car ses équipes R&D travaillent depuis quatre ans sur ce moteur associant règles linguistiques et traitement statique pour l’apprentissage automatique à partir de textes déjà traduits. n

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *