Transformation digitale : Sage à l’écoute des entreprises grandes et petites

Transformation digitale : Sage à l’écoute des entreprises grandes et petites

Le Maroc est un pays important pour Sage. Il représente 30% du chiffre d’affaires du pôle international de Sage France et connaît une croissance à deux chiffres tous les ans. Cela confirme l’intérêt des entreprises marocaines pour la transformation numérique.

C’est dans une salle archicomble que les membres de Sage, leader du marché des solutions de comptabilité, de paie et de gestion commerciale dans le cloud, ont présenté le 18 février la première édition 2020 des Sage Sessions. L’éditeur a fait le point sur sa stratégie en dévoilant ses nouvelles solutions de gestion qui arrivent dans un contexte d’actualités sur le financement des TPE et PME. Les détails.

Dans un contexte en perpétuel changement, les responsables de Sage ont ouvert la session par une plénière pour réitérer l’importance d’un tel rendez-vous, destiné à présenter les nouveaux usages des nouvelles technologies de l’information dans la gestion de l’entreprise. Déclaration fiscale, télé-déclaration, télépaiement; les commandes via les applications sont désormais possibles depuis 10 ans. Et l’opérateur table sur deux avancées majeures, en l’occurrence la fibre optique et l’évolution de la 3G à la 4G et là même à la 5G pour innover et suivre cette évolution fulgurante de la consommation de l’information via le Net.

4 milliards et demi d’individus se trouvent désormais connectés à Internet sur la planète. L’impact sur l’économie mondiale est clair. Et l’intégration des nouvelles technologies aux modes de gestion devient un passage obligé pour les entreprises. La rentabilité en dépend puisque les personnes ressources seront libérées des tâches fastidieuses quotidiennes. C’est dans ce contexte que devant un auditoire composé de près de 300 personnes représentant soit des entreprises qui ont déjà opté pour les solutions Sage, soit des entités potentielles, les membres de Sage ont présenté leur nouvelle stratégie SaaS.

L’objectif étant de réinventer les modes de travail des fonctions métiers. Les dernières innovations en matière de solutions de gestion ont ainsi été présentées. Et deux ateliers se sont tenus pour permettre aux professionnels de mieux appréhender les défis à relever face à la transformation numérique. les enjeux sont réels pour les dirigeants de Sage. D’ailleurs Martine Cazemages, vice-présidente du pôle international de Sage, a déclaré que «le Maroc est un pays important pour Sage. Il représente 30% du chiffre d’affaires du pôle international de Sage France et connaît une croissance à deux chiffres tous les ans.

Cela confirme l’intérêt des entreprises marocaines pour la transformation numérique et nous challenge au quotidien pour leur proposer des solutions de gestion qui leur permettent de se concentrer sur leur cœur de métier et de gagner ainsi en productivité». Au-delà, l’opérateur entend se positionner sur l’actualité 2020 centrée autour du financement des entreprises. Pour rappel, Sage est le leader mondial des technologies dans le monde et depuis 25 ans en Afrique. Il compte 150 partenaires en Afrique francophone avec plus de 31.500 clients et 100 collaborateurs. A eux deux, le Maroc et la Tunisie comptent 75 partenaires agréés.  Avec dans le portefeuille 450 experts-comptables, le leader compte bien accompagner davantage d’entités. Car le fait est que toutes les entreprises ne sont pas encore prêtes pour le cloud. Sage a donc envisagé des solutions intermédiaires pour accompagner le plus grand nombre d’entre elles et ce indépendamment de la taille. Le marché marocain s’y applique assurément. 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *