Une feuille de route pour l’émergence d’une filière des TIC au Maghreb

Une feuille de route pour l’émergence d’une filière des TIC au Maghreb

Une étude récente de l’Institut de Prospective économique du monde méditerranéen (Ipemed) a exploré les pistes possibles pour contribuer activement à l’émergence d’une filière TIC euro-maghrébine.

La concrétisation de ce vœu stratégique est tributaire d’un électrochoc de connecting et d’innovation entre les acteurs privés et publics des pays du Sud et du Nord. Une telle mutation est basée sur une synthèse intelligente d’une compétition qui évolue vers la coopération entre le Maghreb et l'Europe. L’Ipemed est convaincu que l'intégration régionale des deux rives de la Méditerranée doit se faire par le système de production en favorisant un partage de la chaîne de valeur, notamment dans le domaine des technologies de l'information.

Cette nouvelle étude, réalisée par le consultant Rachid Jankari, a identifié six axes stratégiques pour faire du numérique un des leviers de reconquête des économies du Sud, en partenariat avec le Nord. Il s’agit de: financement , innovation, mobilité, développement d'une infrastructure numérique mutuelle, soutien à l’export euro-maghrébin et international, plaidoirie et mise en réseau TIC privé et public euromaghrébin.

Ces recommandations qui sont proposées prennent en compte aussi bien la volonté commune de la mise en place d'une filière euro-maghrébine que les spécificités, en termes de potentiels et de contraintes liés à l'intégration,  de chaque pays du Maghreb. Sur le plan opérationnel, le rapport Ipemed propose 14 recommandations qui sont la synthèse du retour de témoignages recueillis et des interviews menées auprès de plus de cinquante professionnels, responsables publics et managers, au Maroc, en Algérie et en Tunisie.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *