Unicors quitte Imagine Cup 2015 avec les honneurs: Déception et ambition étaient au rendez-vous

Unicors quitte Imagine Cup 2015 avec les honneurs: Déception et ambition étaient  au rendez-vous

Mais en dépit de la disqualification de la team marocaine Unicorns,  cette expérience est d’autant enrichissante qu’aucune équipe ne s’est sentie au final perdante.

Les 32 équipes ayant pris part à ce grand événement organisé par Microsoft ont laissé libre cours à leur imagination afin de convaincre des juges expérimentés. La compétition se décline en trois catégories que sont : innovation, citoyen du monde, et jeux-vidéos.

Dans la première catégorie, c’est la Palestine représentée par BCR qui s’est emparée de la première place et se qualifie ainsi pour la finale qui aura lieu le mois prochain à Seattle.
Quant à la catégorie jeux-vidéos, la Tunisie avec sa team T2 l’a  emporté haut la main devant les équipes rivales.

L’équipe marocaine qui participait dans la catégorie «Citoyen du monde» a connu une rude concurrence. Les juges avaient confessé qu’ils étaient tiraillés et ont dû passer des heures de délibérations avant de choisir la team gagnante.

Khalil Abdel Massih, directeur des programmes académiques au Moyen-Orient et en Afrique, a affirmé que le projet de l’équipe marocaine est très compétitif, innovant et structuré. «Cette année, le niveau des compétiteurs était à la fois élevé et très rapproché, ce qui a rendu notre tâche difficile», a-t-il reconnu. Finalement le choix s’est porté sur «Freedom Fragrance» des Emirats arabes unis.

Ces trois vainqueurs compostent leur billet pour la finale qui aura lieu du 27 au 31 juillet à Seattle. Ils empochent chacun  un chèque de 7.000 dollars.

Rappelons que le projet d’Unicorns imaginait un monde de demain sain grâce à la technologie.
Basé sur la réflexion «Comment utiliser la technologie pour enrayer le phénomène mortel du paludisme ?» le projet consiste à concevoir des appareils baptisés Hope. Leur mission : flotter sur l’eau stagnante et produire des vibrations qui rendent l’eau instable et perturbent le cycle de vie des moustiques – qui pondent leurs œufs à même la surface de l’eau. Ces mêmes œufs étant porteurs de virus et maladies les plus graves en Afrique, dont la malaria.

Incapables d’évoluer sur une surface parfaitement calme, les larves de moustiques finissent par mourir d’épuisement.

Pour concevoir les dispositifs Hope, Unicorns a utilisé différentes technologies mises au point par Microsoft, dont les solutions du Cloud de Microsoft ainsi que les mobiles, qui permettent de déclencher les appareils Hope à distance et de mesurer les données analytiques.
Bien qu’il ait séduit plus d’un eu égard aux solutions qu’il compte apporter, le projet n’a pas été sélectionné. Mouad Bounabi, Amine Benkeroum et Zouhair Jemmaa, les trois jeunes ingénieurs en herbe auteurs de cette invention, ont forcé le respect de leurs pairs et ont été fiers de leur participation. Ils rebroussent le chemin emportant avec eux bien des souvenirs et d’expériences qui les aideront  considérablement dans leur futurs projets. Ils sont décidés à se préparer dès maintenant pour les prochaines échéances.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *