33 personnes accusées de terrorismes condamnées à la prison en Arabie Saoudite

33 personnes accusées de terrorismes condamnées à la prison en Arabie Saoudite

La cour pénale spéciale de Djeddah a condamné, le 9 juin 2014, 33 personnes poursuivies pour "constitution d'une cellule terroriste" à des peines allant de 6 mois à 30 ans de prison ferme et acquitté trois parmi les mis en cause. 


Les accusés, dont le procès a été ouvert dimanche, font partie d'un groupe de 71 personnes, baptisé par les médias "cellule anakhil" du nom d'un quartier de la capitale Ryad qui constituait leur repère. 

selon la justice saoudienne, ils ont également été reconnus coupables d'avoir "fait évader un certain nombre de prisonniers", et d'avoir "pris pour cibles des religieux, des princes et des membres des forces de sécurité".



Ils avaient été arrêtés en 2007 lors d'une descente des forces de sécurité dans leur repaire au quartier anakhil à Ryad. Six membres du groupe et un membre des forces de sécurité avaient alors été tués dans les affrontements.
 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *