60.000 déplacés kurdes syriens arrivent en Turquie

60.000 déplacés kurdes syriens arrivent en Turquie

Plus de 60.000 déplacés kurdes syriens, fuyant l'escalade des attaques des jihadistes de l'Etat islamique (EI) dans le nord de la Syrie, ont franchi depuis vendredi 19 septembre 2014, les frontières turques.

Les jihadistes de l'EI ont pris le contrôle de plus de 60 villages kurdes dans le nord de la Syrie et continuent leur avancée, en resserrant l'étau autour de la localité d'Aïn Al-Arab.

La Turquie avait ouvert vendredi huit points frontaliers entre Akçakale, située en face de la ville syrienne de Tel Abyad (province syrienne de Raqa), pour accueillir les milliers de kurdes principalement des femmes, des enfants et des personnes âgées portant des ballots comme uniques biens sauvés, fuyant les jihadistes par crainte de massacres.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *