8 mars : Bouteflika gracie 152 femmes détenues

En outre, 130 détenues bénéficient "d’une remise partielle de leur peine allant de 19 à 23 mois", selon ce communiqué.

Ces mesures "permettront aux femmes détenues de réintégrer leur société et leur familles, au moment où notre pays oeuvre à promouvoir les valeurs de paix et de réconciliation nationale en faveur du resserrement des rangs du peuple algérien", souligne le texte.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *