Abou Gharib : des photos inédites montrent « toute l’horreur »

La diffusion de ces images, qui montrent de "nouveaux sévices horribles" selon la chaîne, pourrait ajouter à la colère du monde musulman suscitée envers l’Occident par la parution de caricatures de Mahomet.

Les photos, vues par l’AFP avant leur diffusion ce mercredi à 20H30 (09H30 GMT) dans l’émission "Dateline", montrent notamment un homme à la gorge tranchée, les yeux clos, un autre avec d’importantes blessures à la tête et un troisième couvert de ce qui semble être des excréments.

Un homme nu y est également vu pendu la tête en bas depuis un lit superposé tandis qu’un autre, encagoulé et ligoté dans un uniforme orange de prisonnier, est apparemment menacé par un chien.

Les photos montrent aussi un détenu exhibant des marques sur son avant-bras gauche qui semblent avoir été dues à des brûlures et un autre gisant sur une civière, couvert de sang.

Les photos font actuellement l’objet d’une bataille juridique aux Etats-Unis afin d’empêcher leur publication, a précisé SBS dans un communiqué.

"Prises en même temps que les fameuses photos d’Abou Ghraib, qui avaient fait l’objet d’une fuite dans la presse en 2004, ces images montrent de nouveaux abus : homicide, torture et humiliation sexuelle", selon la chaîne.

"L’ampleur des mauvais traitements révélée par ces photos laisse penser que la torture et les abus qui ont eu lieu à Abou Ghraib en 2004 étaient vraiment pires que ce qui est actuellement su", poursuit SBS.

Ces photos font partie du lot d’images qui avaient été montrées au Congrès américain lors d’une diffusion privée et dont seule une partie avait paru dans la presse américaine.

Les autres photos non publiques ont été obtenues par l’Union américaine des libertés civiles (ACLU), mais le gouvernement a fait appel pour empêcher leur diffusion aux Etats-Unis, selon SBS qui ne précise par comment elle s’est procurée les images.

"Quand les premières photos d’Abou Ghraib ont fait l’objet de fuites dans la presse, des membres du Congrès (américain) ont pu assister à une séance de diffusion privée des images, dont celles qui apparaîtront" sur SBS, selon la chaîne.

Les membres du Congrès "ont été choqués quand ils ont vu sur ces images supplémentaires toute l’horreur des mauvais traitements qui ont eu lieu à Abou Ghraib", selon SBS, qui évoque une "première mondiale".

La publication du premier lot d’images en 2004 avait été à l’origine d’un scandale retentissant dans le monde. Les photos montraient des prisonniers battus, menacés par des chiens et faisant l’objet d’abus sexuels. Plusieurs gardes de la prison américaine ont été depuis sanctionnés.

Le président américain George W. Bush avait récemment estimé que le scandale avait "couvert de honte" les Etats-Unis.

Une porte-parole a précisé que SBS s’était procurée "des dizaines d’images, peut-être quarante ou plus" et qu’il avait "confiance dans la source" par laquelle elles ont transité.

Le producteur exécutif de "Dateline", Mike Carey, a justifié à l’AFP la diffusion des photos par le fait qu’il "est d’un intérêt public important que toute l’histoire des sévices à Abou Ghraib soit dite".

L’Australie, un des plus fidèles alliés des Etats-Unis dans le monde, a participé aux opérations en Irak où 900 soldats australiens environ sont encore stationnés.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *