Accord de principe du Hamas à une réconciliation avec le Fatah

Le chef politique en exil du Hamas a annoncé lundi que le mouvement palestinien avait donné son accord de principe à une proposition de réconciliation avec ses rivaux du Fatah dans le cadre d’un pacte qui ouvrirait la voie à des élections présidentielle et législatives en 2010.
Un accord actuellement rédigé par les médiateurs égyptiens sera présenté et signé par les deux factions rivales palestiniennes au Caire en octobre, a expliqué Khaled Mechaal à des journalistes à l’issue d’une rencontre avec le chef des renseignement égyptiens. «Dans le document égyptien, nous avons surmonté tous les désaccords», a déclaré Khaled Mechaal, qui vit en exil à Damas. Selon lui, le projet d’accord «pourrait ouvrir la voie à la réconciliation palestinienne». «Nous avons répondu à cet esprit», a-t-il affirmé.
Le Hamas et le Fatah s’affrontent depuis que le Hamas a pris le pouvoir dans la Bande de Gaza par la force au printemps 2007. Le Hamas contrôle depuis Gaza, tandis que le Fatah du président Mahmoud Abbas dirige en Cisjordanie un gouvernement modéré reconnu par la communauté internationale. L’Egypte assure depuis des mois une médiation pour tenter d’obtenir un accord de réconciliation.
Le Caire a d’abord proposé la formation d’un gouvernement d’unité, mais le Hamas a refusé de participer à tout gouvernement qui reconnaîtrait Israël. La nouvelle proposition égyptienne prévoit de réunir les deux factions au sein d’un comité consultatif qui aurait son mot à dire dans les affaires courantes de la bande de Gaza et de la Cisjordanie jusqu’à l’organisation d’élections présidentielle et législatives au cours du premier semestre 2010.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *