Affaire Ioukos : les propos de Washington jugés irrespectueux

Moscou a qualifié samedi d' »irrespectueuses » et « incorrectes » pour la Russie les interrogations émises vendredi par Washington sur le respect des règles du libre marché et l’indépendance de la justice dans l’affaire du groupe pétrolier russe Ioukos. « Nous estimons que ce genre de déclarations du Département d’Etat américain sont pour le moins incorrectes et irrespectueuses envers la Russie », a estimé Alexandre Iakovenko, porte-parole du ministère des Affaires étrangères russe sur la chaîne Rossia. Il a évoqué une mise en question par les Américains « des actions des forces de l’ordre russe ». Les Etats-Unis avaient estimé vendredi que la Russie risquait d’effrayer les investisseurs étrangers après la décision prise par Moscou de geler les titres de la société pétrolière Ioukos et d’arrêter son patron Mikhaïl Khodorkovski. « Sans aucun doute, ces déclarations du département d’Etat sont la poursuite du deux poids deux mesures » dans la politique américaine, a poursuivi M. Iakovenko, dans cette première réaction officielle russe aux commentaires de Washington. « Nous nous rappellons quelle a été cette même attitude de deux poids deux mesures concernant la Tchétchénie, quand était évoqué l’emploi disproportionné des forces armées, mais si on regarde maintenant comment agissent les soldats américains en Irak nous pouvons voir que tout cela est très éloigné du respect des droits de l’homme », a ajouté le porte-parole russe. Le porte-parole du département d’Etat Richard Boucher avait estimé vendredi que « le gel des capitaux (de Ioukos) soulève de sérieuses questions sur la manière dont sont appliquées les lois en Russie ». « Nous pensons que les autorités russes doivent dissiper les préoccupations » suscitées chez les investisseurs, avait-t-il souligné en évoquant des « motivations politiques » dans cette affaire.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *