Affaire Woerth-Bettencourt : le journal Le Monde accuse l’Elysée d’espionnage

Affaire Woerth-Bettencourt : le journal Le Monde accuse l’Elysée d’espionnage

Le président français Nicolas Sarkozy faisait face lundi à un nouveau développement dans l’embarrassante affaire Woerth-Bettencourt, le quotidien Le Monde accusant l’exécutif d’avoir fait espionner un journaliste pour identifier l’un de ses informateurs. La présidence française a démenti «totalement» ces affirmations et assuré n’avoir «jamais donné la moindre instruction» pour enquêter sur l’origine des informations du quotidien sur cette affaire politico-fiscale. La police a indiqué que le contre-espionnage avait vérifié un renseignement sur des fuites, sans qu’il n’y ait «eu aucune écoute téléphonique, de quelque nature que ce soit», selon le ministère de l’Intérieur. Le Monde accuse la présidence d’avoir violé les lois sur la protection des sources des journalistes en sollicitant le contre-espionnage pour identifier l’informateur d’un reporter du quotidien. Le journal a annoncé qu’il allait déposer plainte. «L’Elysée a eu recours, courant juillet, à des procédés qui enfreignent directement la loi sur la protection du secret des sources des journalistes», écrit la directrice de la rédaction du quotidien, Sylvie Kauffmann. «On a eu les preuves que le pouvoir avait ordonné une enquête, une enquête hors tout cadre juridique, (…) pour essayer de distinguer, de détecter d’où venait la fuite», a ajouté le directeur du Monde Eric Fottorino sur les ondes de la radio Europe 1. A l’origine de l’opération d’identification, un article de Gérard Davet en première page du quotidien mi-juillet: «Le principal collaborateur de Liliane Bettencourt met Eric Woerth en difficulté». L’article évoquait notamment les conditions d’embauche de l’épouse du ministre du Travail, Eric Woerth, par le gestionnaire de fortune de la milliardaire Liliane Bettencourt, Patrice de Maistre.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *