Afflux de réfugiés : les euro-députés appellent l’UE à aider Malte

Dans une résolution adopté à une large majorité, les eurodéputés demandent  de revoir le principe selon lequel l’Etat "responsable du traitement d’une  demande d’asile est le premier pays d’accès, ce qui fait peser une charge  insupportable" sur les pays du sud et de l’est de l’UE.

Ils appellent également à l’instauration d’un "mécanisme équitable de répartition des responsabilités entre les Etats membres" et invitent ces  derniers à organiser une réunion extraordinaire des ministres de la Justice et des affaires intérieures à Malte pour "prendre des mesures d’urgence en vue d’anticiper" l’afflux des immigrants clandestins pendant l’été.

Ils demandent aussi de créer dans les plus brefs délais "un fonds d’urgence  pour faire face aux crises humanitaires".

S’exprimant mercredi devant les eurodéputés, le président de la République  de Malte Edward Fenech Adami avait souligné que les pays comme le sien "voient leurs capacités et leurs ressources dépassées" par l’afflux des demandeurs d’asile.

Dans leur résolution de jeudi, les eurodéputés relèvent que les 1.800  personnes arrivées à Malte en 2005 correspondraient, en termes relatifs à la population, à un afflux de 270.000 personnes en France ou 369.000 en Allemagne.

Ils déplorent également les "conditions de vie inacceptables des migrants  et des demandeurs d’asile dans les centres de détention administrative de Malte".

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *