Afghanistan: 8 femmes tuées dans un bombardement de l’Otan

Afghanistan: 8 femmes tuées dans un bombardement de l’Otan

Huit femmes ont été tuées dans un bombardement nocturne de l’Otan, alors qu’elles ramassaient du bois, dans la province de Laghman, à l’est de Kaboul, a affirmé dimanche un responsable local afghan.

Huit autres personnes ont été blessées suite à ce bombardement perpétré à l’aube près du village de Dilaram dans le district reculé d’Alingar.

L’Isaf, la force armée de l’Otan, a indiqué par le voix de l’un de ses porte-parole qu’elle « venait de prendre conscience » d’avoir causé la mort de « 5 à 8 Afghans » lors d’un bombardement qui a anéanti un « grand nombre d’insurgés ».

Par ailleurs, le gouverneur de Laghman a nommé une commission pour enquêter sur cette opération qui a été qualifiée d’unilatérale et non coordonnée par les forces afghanes, selon Sarhadi Zwak, un porte-parole provincial.

Des dizaines d’hommes se sont rendus à Mihtarlam, la capitale provinciale, transportant les cadavres de certaines des victimes, et ont défilé devant le bureau du gouverneur aux cris de « Mort à l’Amérique, mort aux juifs ».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *