Afghanistan: Les services secrets étrangers accusés d’être « derrière » l’attaque de vendredi

Afghanistan: Les services secrets étrangers accusés d’être « derrière » l’attaque de vendredi

Des services secrets étrangers sont « derrière » l’attaque suicide qui a fait 21 morts vendredi soir à Kaboul, a affirmé dimanche 19 janvier le Conseil de sécurité nationale afghan, présidé par le président Hamid Karzaï.

« De telles attaques aussi complexes et sophistiquées ne peuvent être seulement l’oeuvre des talibans », a déclaré la présidence afghane dans un communiqué diffusé à l’issue d’une réunion du Conseil de sécurité nationale afghan (NSC), une accusation semblant viser le Pakistan voisin.

Le NSC a estimé qu’il ne faisait « aucun doute que des services de renseignement étrangers (…) sont derrière de telles attaques », ajoute le communiqué, qui semble faire référence aux services de renseignement pakistanais (ISI), alors que l’attentat a été revendiquée par les talibans.

Kaboul accuse régulièrement son voisin pakistanais de soutenir les talibans pour défendre ses intérêts stratégiques dans la région, ce qu’Islamabad a toujours nié.

Vendredi soir, un commando-suicide a mené une expédition meurtrière contre « La Taverne du Liban », un restaurant du centre-ville prisé par la communauté expatriée, tuant 21 personnes, dont 13 étrangers. 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *