Afghanistan : l’OTAN envisage de nommer un haut représentant civil

Afghanistan : l’OTAN envisage de nommer un haut représentant civil

Les Etats-Unis et leurs partenaires de l’OTAN envisagent de nommer un haut représentant civil à Kaboul, pour assurer que la reconstruction se concentre sur les priorités, a-t-on appris jeudi de sources proches du dossier. La décision devrait être annoncée lors de la conférence internationale sur l’Afghanistan le 28 janvier à Londres. Selon ces sources, le secrétaire général de l’OTAN Anders Fogh Rasmussen n’a pas encore pris de décision définitive. Le représentant de l’ONU en Afghanistan, Kai Eide, s’est récemment plaint que certaines équipes provinciales de reconstruction, combinant civils et militaires, «n’en fassent qu’à leur tête», sans prendre en considération les priorités de l’Etat. Certains responsables onusiens estiment que cette situation contribue à l’inefficacité des efforts de reconstruction, qui ont pris du retard malgré les milliards de dollars consacrés à l’Afghanistan depuis le début de la guerre en l’automne 2001. Selon des sources internationales, le haut représentant civil de l’OTAN distribuerait directement les fonds et l’aide aux provinces et s’assurerait qu’ils ne sont pas détournés par des responsables corrompus. Il pourrait s’agir d’un poste de niveau comparable à celui du commandant des forces de l’OTAN, le général Stanley McChrystal.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *