Ahmadinejad presse Obama et Medvedev de soutenir l’accord

Ahmadinejad presse Obama et Medvedev de soutenir l’accord

Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad a pressé mercredi les Etats-Unis et la Russie de soutenir un accord sur le nucléaire signé avec la Turquie et le Brésil, le qualifiant de dernière «chance» pour résoudre son différend avec les grandes puissances. «La déclaration de Téhéran constitue la meilleure chance, nous avons fait un grand pas en avant et dit quelque chose de très important. Il n’y a plus d’excuses», a dit M. Ahmadinejad dans une déclaration télévisée, s’adressant aux dirigeants américain et russe. Le président américain Barack Obama «devrait garder à l’esprit que s’il ne saisit pas cette chance, les Iraniens ne lui en donneront certainement pas une autre», a-t-il ajouté, alors que les puissances occidentales agitent la menace de nouvelles sanctions contre l’Iran sur son programme nucléaire controversé. Le 17 mai, l’Iran a signé avec la Turquie et le Brésil un accord prévoyant l’échange en Turquie de 1.200 kg d’uranium iranien faiblement enrichi (3,5%) contre 120 kg de combustible enrichi à 20% fourni par les grandes puissances, destiné au réacteur de recherche iranien de Téhéran. Malgré l’offre iranienne, le Conseil de sécurité de l’ONU a examiné le lendemain un nouveau projet de sanctions pénalisant l’Iran pour son programme nucléaire, rédigé par les Etats-Unis et approuvé par les autres puissances chargées du dossier (Chine, Etats-Unis, France, Grande-Bretagne, Russie et Allemagne). Mardi encore, la secrétaire d’Etat américaine Hillary Clinton a jugé pleine de «lacunes» la proposition iranienne. M. Ahmadinejad a dénoncé la position du président russe Dmitri Medvedev, l’accusant «de s’asseoir aux côtés de ceux qui ont été nos ennemis il y a 30 ans». «Nous espérons que les responsables russes seront attentifs, présenteront des amendements et ne laisseront pas les Iraniens les placer au rang de leurs ennemis historiques», a-t-il ajouté.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *