Al-Qaïda : La traque se poursuit

Les forces américaines et alliés ont annoncé mardi avoir capturé dans le Sud afghan deux personnes soupçonnées de liens avec Al-Qaïda. Ces arrestations survenues dans la ville de Spin Boldak, proche de la frontière avec le Pakistan, ont suivi celles d’une dizaines d’autres hommes depuis le week-end dernier, à Peshawar, dans le Nord-Ouest pakistanais.
Selon l’administrateur du district de Spin Boldak, Syed Fazal Agha, la double prise de mardi a été provoquée par un tir de roquette ayant visé le même jour un poste de contrôle pakistanais. M. Agha a expliqué que des avions américains larguaient des tracts dans la région afghane et qu’ils diffusaient des messages radio sollicitant l’aide de la population locale. Islamabad a de son côté confirmé mardi que Khalid cheikh Mohammed, le numéro trois d’Al-Qaïda arrêté le 1er mars, avait fourni des informations précieuses sur le chef d’Al-Qaïda.
Selon l’Inter Services Intelligence, le commanditaire des attentats du 11 septembre aurait rencontré Ben Laden en décembre 2002. Un des dix hommes arrêtés près de Peshawar aurait aussi été en contact avec Ben Laden selon les services de renseignement pakistanais. Identifié comme étant Massoud, de nationalité afghane ou égyptienne, il aurait reçu un appel téléphonique repéré par une équipe d’écoutes, par liaisons satellite et par téléphone portable avec des terroristes présumés.
Lors d’un interrogatoire, un troisième membre présumé d’Al-Qaïda récemment arrêté aurait affirmé avoir lui aussi rencontré Ben Laden, en septembre 2002, mais il aurait été conduit au lieu de rencontre les yeux bandés.
Ces récentes indications ont en tout cas permis aux responsables pakistanais de conclure que Ben Laden pourrait toujours se cacher en Afghanistan, malgré les recherches lancées depuis plus d’un an dans le pays. L’ISI a par ailleurs affirmé mardi avoir arrêté 442 membres présumés d’Al-Qaïda depuis septembre 2001. La plupart, 346, ont été remis aux Etats-Unis.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *