Al-Zarqaoui projette d’attaquer des « cibles faciles »

Ces déclarations, citées dans une note adressée aux agences de sécurité américaines et publiée sur le site Internet du journal, interviennent deux semaines après que des informations des services de renseignements eurent confirmé que le chef d’Al-Qaïda, Oussama Ben Laden, avait envoyé un message au Jordanien zarqaoui l’appelant à lancer des attaques sur le sol américain.
Les responsables des services de renseignements américains qui ont interrogé l’ancien adjoint de al-Zarqaoui ont indiqué à «Time» que ce dernier avait aussi envisagé d’entrer aux Etats-Unis via le Mexique, après avoir obtenu un visa au Honduras. La même source aurait également déclaré aux responsables qui l’ont interrogée que les attaques contre les Etats-Unis auraient déjà commencé s’il n’y avait "pas un manque de volontaires" kamikazes.
Selon «Time», les autorités américaines sont en alerte et ont fait état de l’envoi par les services de sécurité américains de deux bulletins la semaine dernière mettant en garde contre des menaces d’attentats contre des installations ferroviaires à Detroit (Michigan, nord) et Los Angeles.
Le groupe de al-Zarqaoui – dont les Etats-Unis ont mis la tête à prix pour 25 millions de dollars – a revendiqué une série d’attentats ayant endeuillé l’Irak depuis la chute du régime de Saddam Hussein en avril 2003. Al-Qaïda a revendiqué les attentats du 11 septembre 2001 aux Etats-Unis qui ont fait près de 3.000 morts.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *