Algérie : émeutes dans la wilaya d’Aïn Defla

Des centaines de jeunes émeutiers ont incendié mardi le siège de la commune de Bir Ould Khélifa, à une dizaine de km de Khémis Meliana ( wilaya d’Aïn Defla à 146 km à l’Est d’Alger), pour dénoncer «l’incurie des autorités locales et le taux élevé de chômage», rapporte la presse algérienne.
Les jeunes protestataires ont investi la rue dans la matinée et bloqué la circulation en obstruant la voie par des blocs de pierres.
Les griefs des protestataires portent aussi sur les carences en matière d’approvisionnement d’eau et d’électricité, de manque d’infrastructures sanitaires et sportives, est-il précisé de même source.
Les habitants de certains quartiers revendiquent aussi la connexion au réseau électrique. Ayant fui la région de Ouled Jemaâ pour s’installer dans cette commune, pour des raisons sécuritaires liées aux craintes des groupes armés, ces habitants disent être privés d’électricité depuis 10 ans, mais le maire de la commune leur fait grief d’avoir construit des habitations illicites en dehors de la zone urbaine.
Au milieu de l’après-midi de mardi, la route était toujours coupée et la situation a dégénéré lorsque les mutins se sont dirigés vers le siège de l’Assemblée populaire communale (APC) pour l’incendier et faire subir le même sort à la poste.
Les éléments de la gendarmerie algérienne sont intervenus sur les lieux et ont procédé à une dizaine d’arrestations.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *