Algérie : Recrudescence des actes de violence à Tizi Ouzou

Algérie : Recrudescence des actes de violence à Tizi Ouzou

Un groupe armé a attaqué, mercredi à Yakouren (wilaya de Tizi Ouzou), un camion de ravitaillement de l’armée algérienne blessant un militaire, tandis que l’explosion d’une bombe le même jour à Biskra (425 km au sud-est d’Alger) a blessé huit soldats, dont deux grièvement, rapporte jeudi la presse algérienne, citant des sources informées. L’attaque de Yakouren est attribuée à un groupe armé d’une dizaine d’éléments qui s’était embusqué à l’entrée ouest de la commune. Visé par des tirs nourris, le véhicule militaire s’est renversé, à quelques mètres plus loin, mais son chauffeur est sorti indemne avec des blessures légères, indique la même source. Les assaillants se sont repliés sur la dense forêt de Yakouren, après un accrochage avec les forces de sécurité accourues d’un point de positionnement proche, ajoute-t-on. D’autre part, dans les affaires de terrorisme soumises à la justice, le Tribunal criminel de Blida (50 km au sud d’Alger) a condamné mercredi à la peine capitale un individu poursuivi pour «appartenance à un groupe terroriste armé, homicide volontaire et tentative d’homicide volontaire» en relation avec des attaques qui remontent à 2002 et ayant entraîné la mort de plusieurs personnes. Un autre procès, dont le principal accusé est un terroriste notoire dénommé «Dib Jiâne», doit reprendre samedi devant le tribunal criminel de Sid Bel Abbès, en rapport notamment avec le massacre de 11 institutrices et instituteurs, perpétré en septembre 1997 dans la commune de Aïn Ouden. Les familles des victimes ont refusé de subir la dure épreuve de la confrontation avec l’accusé lors du procès, faisant savoir par communiqué qu’elles demandent la peine maximale à son encontre.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *