Amnesty International interpelle Alger

Un communiqué de l’organisation basée à Londres souligne que « compte-tenu du profond mépris dont les autorités algériennes continuent à faire preuve envers les obligations qui leur incombent en vertu du droit international relatif aux droits humains, il est urgent de prendre des mesures efficaces afin de garantir le respect de la clause de l’accord d’association relative aux droits humains». Amnesty Internationaal dénonce la situation «particulièrement critique » des droits de l’Homme dans ce pays. « Le nombre de personnes tuées chaque mois dans le cadre du conflit armé par les forces de sécurité, les milices armées par l’Etat et les groupes armés demeure considérable », estime notamment Amnesty.
« A l’heure où les manifestations contre le gouvernement se multiplient et où des manifestants non armés sont abattus dans les rues par les forces de sécurité, il importe de souligner qu’il est urgent que la clause relative aux droits humains contenue dans cet accord soit appliquée», poursuit le communiqué.
L’accord d’association, qui entre dans le cadre du partenariat euro-méditerranéen lancé en 1995 entre les 15 pays de l’Union Européenne (UE) et 12 pays du pourtour méditerranéen, doit être formellement signé la semaine prochaine à Valence (Espagne), lors d’une réunion ministérielle euro-méditerranéenne. Amnesty rappelle que cet accord, essentiellement commercial, économique et politique, comprend une clause relative aux droits de l’Homme, que les deux parties sont tenues de promouvoir et de protéger.
«Si elle est prise au sérieux, cette clause peut permettre des avancées, tant du côté algérien que de la part des Etats membres de l’UE », estime l’organisation. Amnesty appelle en outre les autorités algériennes à mettre en place « une commission indépendante et impartiale chargée d’enquêter sur « les milliers de cas d’homicides, de disparitions, d’actes de torture et d’autres atteintes aux droits humains signalés » dans ce pays.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *