Appel à une nouvelle journée de mobilisation contre le CPE

Réunie depuis mardi après-midi, l’intersyndicale a décidé de faire le point au lendemain des manifestations massives qui ont mobilisé, partout en France, plus d’un million de personnes, selon la police et trois millions selon les syndicats.

Mardi soir, les cinq organisations syndicales les plus importantes avaient adressé une lettre au président français Jacques Chirac, lui demandant "solennellement" de peser de tout son poids pour trouver une issue rapide à la crise.

"Attachés aux valeurs républicaines et démocratiques, nous vous saisissons solennellement afin qu’en application de l’article 10 de la Constitution, vous demandiez au parlement une nouvelle délibération de la loi-égalité des chances excluant notamment l’article 8 relatif au contrat première embauche", ont écrit les cinq syndicats au chef de l’Etat français.

La présidence de la république a annoncé ce mercredi que le président Chirac s’exprimerait dans les prochains jours sur le CPE, alors que la décision du Conseil constitutionnel, saisi par les partis de la gauche, devrait intervenir jeudi.

La journée de mobilisation anti-CPE de mardi a été marquée par des milliers d’arrêts de travail dans les secteurs public et privé ainsi que par quelque 250 rassemblements en France.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *