Après cinq jours de recherches, des premiers corps et des débris repêchés

Après cinq jours de vaines recherches, l’armée brésilienne a annoncé samedi avoir repêché deux corps et plusieurs objets identifiés comme provenant de l’Airbus d’Air France qui s’est abîmé au milieu de l’océan Atlantique avec 228 personnes à bord. Parmi les objets figurent un fauteuil d’avion bleu avec un numéro de série et une mallette contenant un billet d’Air France.
Les experts français ont de leur côté confirmé samedi que le vol AF 447 avait rencontré de sérieux problèmes techniques, en particulier sur la mesure de sa vitesse, avant de disparaître dans la nuit du 31 mai au 1er juin entre Rio et Paris. «Ce matin, nous avons eu la confirmation du repêchage dans l’eau de débris et de corps qui appartenaient au vol 447 d’Air France», a dit le colonel Jorge Amaral lors d’un point de presse à Recife, où le commandement des opérations a été installé.
Le porte-parole a ensuite précisé qu’il s’agissait de deux corps de sexe masculin. Après avoir annoncé de manière erronée jeudi que les forces brésiliennes avait récupéré des débris de l’Airbus, l’armée a pris soin cette fois-ci de ne divulguer l’information qu’après avoir remonté et identifié les objets flottant sur l’océan.  Le colonel Amaral a donné la chronologie des opérations et expliqué qu’un fauteuil d’avion avait été le premier objet récupéré à 08h14 (11h14 GMT).
«A 09h10 (12h10 GMT), le premier corps a été repéré par un avion, et à 09h30 (12h30 GMT), le corps a été repêché par l’équipage de la corvette Caboclo», a-t-il expliqué. Un sac à dos en nylon avec un ordinateur portable et une mallette en cuir avec un billet d’Air France à l’intérieur ont ensuite été récupérés à 09h50 (12h50 GMT). Le fauteuil repêché est de couleur bleu «avec un numéro de série, mais nous attendons la confirmation d’Air France pour savoir si c’est un siège de l’Airbus, bien que la couleur semble indiquer que oui», a indiqué le porte-parole militaire.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *