Arabie Saoudite : un membre présumé d’AL-Qaida succombe à ses blessures

Dans un communiqué cité par l’agence officielle Spa, un deuxième suspect était recherché par les forces de sécurité pour avoir "pris le contrôle, sous la menace des armes, d’une voiture occupée par des femmes dans le secteur où ont eu lieu" les affrontements.
Mohammad Al-Soulmi "a succombé à ses blessures et il s’est avéré qu’il était recherché par les autorités de sécurité", a précisé le porte-parole.
Il est le numéro sept sur la liste des 36 suspects les plus recherchés en Arabie saoudite. "Il était considéré comme l’un des dirigeants terroristes", a indiqué à l’AFP une source de sécurité.
Dans un premier communiqué mardi, le porte-parole avait annoncé que cinq policiers avaient été tués dans les affrontements dans la région d’Al-Qassim et qu’un suspect très recherché avait été arrêté après avoir été blessé par les forces de sécurité, qui ont endommagé sa voiture.
Dans son nouveau communiqué, il a fait état de la saisie dans cette voiture de trois fusils-mitrailleurs kalashnikov, 17 chargeurs, cinq revolvers, six grenades à main et cinq plaques d’immatriculation falsifiées notamment.
Le ministère de l’Intérieur avait dressé le 28 juin une liste des 36 activistes membres présumés du réseau terroriste Al-Qaëda.
En annonçant cette liste, le ministère de l’Intérieur avait indiqué que 15 activistes, dont 14 Saoudiens, étaient dans le royaume saoudien, alors que les 21 autres (15 Saoudiens, 3 Tchadiens, un Koweëtien, un Mauritanien et un Yéménite) se trouveraient à l’étranger.
Les autorités saoudiennes ont, depuis, affirmé avoir arrêté, obtenu la reddition ou tué certains des suspects figurant sur la liste.
L’Arabie saoudite fait face depuis mai 2003 à une vague d’attentats revendiqués par des partisans d’Al-Qaëda, qui a tué 90 civils, 49 membres des forces de sécurité et 118 activistes, selon un bilan officiel.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *