Arrestations de Palestiniens en Cisjordanie

Près de Ramallah, les soldats israéliens ont notamment arrêté le colonel Abderrahim Al-Noubani, un chef de la force 17, la garde rapprochée du président de l’Autorité palestinienne Yasser Arafat.
Dans la région de Naplouse, dans le nord de la Cisjordanie, les militaires israéliens ont également arrêté une douzaine de Palestiniens. Un porte-parole militaire a annoncé l’arrestation de dix Palestiniens «soupçonnés d’implication dans des attaques armées en Cisjordanie ou dans des attentats en Israël». Mais des membres de la sécurité palestinienne à Naplouse parlent de treize personnes arrêtées. Parallèlement, la réoccupation pèse de plus en plus sur la population palestinienne soumise à couvre-feu, tout en obligeant l’armée à assumer des taches civiles qu’elle préfère éluder.
Un haut responsable sécuritaire israélien a reconnu que la poursuite de l’occupation de sept zones autonomes urbaines palestiniennes, commencée il y a trois semaines, en représailles à deux attentats à Al-Qods, risquait de poser de sérieux problèmes. Le gouverneur palestinien de Beit Lahm, Mohammad Madanai a affirmé mercredi que sa ville s’acheminait vers une «catastrophe humanitaire» en raison de la poursuite de l’occupation israélienne. Des officiers supérieurs israéliens ont eux-mêmes mis en garde contre une éruption de violence dans les zones réoccupées et recommandé un retrait partiel de l’armée de ces secteurs, selon la télévision publique israélienne. Ces officiers ont fait part mercredi de leur sentiment au général Moshé Yahalon, le nouveau chef d’état-major, qui a reconnu lui même la nécessité d’épargner la population civile, selon la radio militaire. Il s’est dit, par la même occasion, opposé à une expulsion du président Arafat, déclarant selon la radio militaire que «ce serait une erreur d’expulser Arafat, car on renforcerait sa position (internationale) au lieu de l’affaiblir».
Il a préconisé en revanche la poursuite de la politique de «mise à l’écart» du leader palestinien, qu’Israël ne veut plus considérer plus comme partenaire légitime.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *