Arrestations en Espagne : ils voulaient obliger un Marocain à vendre son rein

Arrestations en Espagne : ils voulaient obliger un Marocain à vendre son rein

La police espagnole a interpelé cinq individus accusés d’avoir tenté d'acheter un rein à un immigrant marocain dans le besoin.

Lors d'une conférence de presse lundi 28 mai à Madrid,  la police a fait savoir que ces personnes, quatre Serbes et un Marocain, s’activaient sur  ordre du patron d'une bande internationale de cambrioleurs, en quête d'un rein pour son fils.

L'affaire a éclaté lorsque la police enquêtait en collaboration avec les polices de Belgique, de France, d'Allemagne et d'Espagne sur le dossier de cette bande de cambrioleurs internationale.



Le chef de la bande était sur le point d’offrir 6.000 euros en contre partie du rein. La police espagnole précise que «l'immigrant, après avoir passé les tests médicaux obligatoires pour un don ou une vente d'organe, a fini par changé d'avis, et le groupe l'a alors séquestré et tabassé afin qu'il accepte».


Pour rappel, l'opération de la police a permis d’arrêter en avril les cinq mis en cause tout en aboutissant également au démantèlement de la bande de cambrioleurs, avec 48 arrestations.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *