Asie : 350 morts et 18 millions de sinistrés

En un mois de pluies, au moins 351 personnes sont mortes ou portées disparues: 160 en Inde, 105 au Bangladesh et 86 au Népal, selon un bilan établi par l’AFP sur la base de chiffres officiels et d’autres informations.
Plus de neuf millions de personnes sont touchées dans le seul Etat du Bihar, dans l’est de l’Inde, où un bateau secourant des sinistrés a chaviré jeudi, faisant 35 disparus, selon des témoins.
Le bateau transportait une cinquantaine de victimes sur la Bagmati, à 70 km au nord de Patna, la capitale du Bihar, a dit la police. Selon des témoins, il a chaviré sous la charge et seules quinze personnes ont pu se mettre en sécurité, les autres ayant été emportées par le courant.
Un hélicoptère militaire de secours est tombé à l’eau dans le même Etat sans toutefois faire de victime, a dit l’armée de l’air. « Nous avons mobilisé toutes nos ressources et l’armée a accru son aide », a déclaré le plus haut fonctionnaire du Bihar, le secrétaire général K.A.H. Subramanian. « Un total de 9,436 millions de gens dans 16 districts du nord est touché par les crues qui ont tué au moins 32 personnes », a-t-il déclaré à la presse, estimant qu’il s’agissait des pires inondations en 17 ans. Quatre noyades supplémentaires se sont produites ensuite, portant le bilan à 36 morts dans l’Etat et 35 disparus avec les victimes du naufrage. Plus de 3.650 villages ont été touchés, dont 1.170 sont totalement isolés ou inondés, a précisé M. Subramanian.
Dans l’Assam voisin, le bilan s’est alourdi jeudi à 80 morts, avec deux naufragés et neuf victimes d’un glissement de terrain. L’armée a été mobilisée pour faire face au « désastre », a indiqué à l’AFP le chef du gouvernement local, Tarun Gogoi, qui a estimé à cinq millions le nombre de personnes sinistrées dans 23 des 24 districts de l’Etat. « Nous n’avons plus rien, pas même de nourriture. Sans vivres d’urgence, nous sommes perdus », a déclaré Narayan Gharphulia, un villageois du district de Nalbari, le plus touché.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *