Attaque contre le consulat us a Djeddah

Attaque contre le consulat us a Djeddah

Un commando armé a attaqué à la grenade le consulat des Etats-Unis à Djeddah. Lundi matin, aux environs de 8h 00 GMT, les membres du commando se sont servis d’une voiture piégée pour pénétrer dans le complexe consulaire sévèrement gardé. Quatre gardes saoudiens au moins, ont été tués, et plusieurs autres ont été blessés. Les assaillants ont pris dix-huit otages qui seraient des employés locaux selon les services de sécurité saoudiens. Des centaines de policiers et gardes nationaux ont encerclé le bâtiment, pris en flammes, avant d’y donner l’assaut.
D’après la chaîne Al-Arabya, l’attaque a pris fin dans l’enceinte du consulat, alors que trois assaillants ont été tués par les forces de sécurité. L’attaque a duré près de trois heures. Des témoins ont indiqué aux agences qu’au début de l’attaque, ils avaient entendu des tirs ainsi que deux explosions. Les deux explosions se sont produites simultanément et trois à quatre personnes armées ont investi la mission diplomatique, sans que les témoins ne soient en mesure de préciser comment les assaillants avaient réussi à pénétrer dans le bâtiment. Cependant, les services de sécurité ont fait savoir que les membres du commando ont d’abord fait sauter la porte d’entrée du consulat à l’aide d’explosifs avant de pénétrer dans le bâtiment. Immédiatement après, un incendie s’est déclaré dans une partie du consulat. Washington a officiellement réagi quelque temps après lorsqu’un responsable a déclaré que tous les Américains travaillant au consulat de Jeddah «sont en sécurité et ont été localisés».
Cité par l’AFP, le responsable américain a également ajouté que les autorités américaines essayaient désormais de s’assurer que les autres Américains vivant dans cette ville étaient également à l’abri. Dans un communiqué publié par l’agence officielle Spa, un porte-parole du ministère saoudien de l’Intérieur a affirmé que «trois des assaillants ont été tués et deux autres ont été arrêtés après avoir été blessés». Le porte-parole attribue l’attaque au réseau terroriste Al-Qaïda. Si c’est la énième fois que les adeptes armés de Ben Laden se manifestent, et si le pays est la cible d’une vague d’attentats depuis quelque temps, l’attaque du lundi est la première du genre contre une mission diplomatique en Arabie Saoudite. Selon l’ambassade des Etats-Unis, deux employés non américains du consulat ont été blessés dans l’attaque. «Je peux confirmer que deux membres du personnel, des employés locaux, ont été blessés», a déclaré à l’AFP la porte-parole de l’ambassade, Carol Kalin.
Cette dernière a laissé entendre qu’il n’y avait pas d’Américains parmi les otages. «Aucun Américain n’est porté manquant», a-t-elle simplement dit. L’ambassade des Etats-Unis à Ryad et le consulat américain à Dhahrane, dans l’est du Royaume, ont été fermés par «mesure de précaution», selon cette porte-parole.
Finalement les forces de sécurité ont pris le dessus. «La situation est sous contrôle» et une enquête est en cours sur les circonstances de l’attaque, a affirmé le porte-parole du ministère de l’Intérieur, en annonçant qu’un communiqué plus détaillé serait publié ultérieurement. D’après des responsables saoudiens de la sécurité, des employés indiens et soudanais du consulat qui ont été pris en otages, ont été ensuite relâchés. Les partisans d’Al-Qaïda sont responsables de plusieurs attentats qui ont fait plus de 160 morts, dont plusieurs Américains et Européens, dans les attaques et affrontements, particulièrement depuis le mois de mai 2003. La majorité de ces attentats prenaient pour cibles des ressortissants occidentaux. Toujours est-il que l’attaque contre le consulat américain est la première qui vise une mission diplomatique en Arabie saoudite. Le pays des Lieux Saints est constamment en guerre contre les membres du réseau de Ben Laden.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *