Attaque de Nice : le camion était chargé d’armes et de grenades

Attaque de Nice : le camion était chargé d’armes et de grenades

Le camion qui a foncé dans la foule réunie sur la promenade des Anglais à Nice à la fin du feu d’artifices organisé à l’occasion des festivités du 14 juillet, était chargé d’armes et de grenades, a indiqué le président de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur (Paca) Christian Estrosi à la chaîne d’information en continu BFMTV.

Le conducteur du camion a tiré sur la foule, selon les policiers qui l’ont abattu, a-t-il indiqué.

Au moins soixante-treize personnes ont trouvé la mort suite à cette attaque.

Le ministre de l’Intérieur était en route pour Nice, selon une source au ministère de l’Intérieur.

Suite à cette tragédie, le président François Hollande, qui se trouvait à Avignon (sud-est), est rentré à Paris, où il s’est rendru directement à la cellule de crise mise en place au ministère de l’Intérieur dans la nuit de jeudi à vendredi.

Par ailleurs, un important périmètre de sécurité a été mis en place à proximité des lieux du drame.

Plusieurs ambulances sont arrivées sur place et des membres des forces de l’ordre et des militaires se sont ensuite déployés en nombre sur les lieux.

Les images diffusées par les chaines de télévision montrent une ville en plein chaos et les médias évoquent un attentat terroriste.

La préfecture des Alpes maritimes a conseillé aux habitants de la ville de rester cloîtrés chez eux, faisant savoir que la priorité est la prise en charge des victimes de cette attaque.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *