Attentat à Kaboul près de l’ambassade américaine

Au moins quatre civils afghans ont été tués jeudi à Kaboul dans un attentat suicide à la voiture piégée non loin de l’ambassade des Etats-Unis, a-t-on appris de sources officielles afghanes. L’attaque a été perpétrée en début de matinée à une centaine de mètres de la représentation américaine, protégée en permanence par un imposant dispositif de sécurité, et la cible semblait être un convoi de militaires des forces étrangères, qui combattent l’insurrection des talibans, a indiqué un responsable du ministère de l’Intérieur à la presse. «Pour l’heure, au moins quatre personnes ont été tuées et au moins trois blessées dans cet attentat suicide», a déclaré sur place à la presse un responsable de la police de la capitale, le général Alishah Paktiawal. Elle était d’ailleurs fermée jeudi en raison de la fête de Thanksgiving. Le porte-parole du ministère de la Santé a indiqué que les corps de trois victimes décédées avaient été emmenées au principal hôpital de la ville et que 18 blessés y étaient soignés. L’attentat n’a pas encore été revendiqué mais ces attaques sont d’ordinaire le fait des talibans ou de groupes extrémistes islamistes alliés. Les talibans ont été chassés du pouvoir fin 2001 par une coalition militaire internationale emmenée par les Etats-Unis mais ils ont, depuis plus de deux ans, considérablement intensifié leur insurrection, malgré la présence de près de 70.000 soldats étrangers, essentiellement américains.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *