Attentats de Paris : selon Berlin, la piste du passeport syrien est fausse

Attentats de Paris : selon Berlin, la piste du passeport syrien est fausse

D'après le ministre de la justice allemand, Heiko Maas, la piste du passeport d'un réfugié syrien, retrouvé sur le site d'une des attaques de Paris le vendredi 13, est fausse. Cette piste a été lancée par le groupe Etat islamique pour "radicaliser" le débat migratoire.

"Nous savons que EI (est connu) pour laisser de telles fausses pistes pour politiser et radicaliser la question des réfugiés en Europe", a déclaré Heiko Maas à la chaîne de télévision publique ARD. Avant d'ajouter, "Il faut faire preuve d'une très, très grande prudence jusqu'à ce que les choses soient claires".

"Il n'y a aucun lien prouvé entre le terrorisme et les réfugiés sinon peut-être un seul : les réfugiés fuient en Syrie les mêmes personnes que celles qui sont responsables des attentats à Paris", a-t-il dit.

Le passeport syrien retrouvé sur le site est au nom de Ahmad Al Mohammad,. Selon les autorités grecs, Ahmed, 25 ans, avait été enregistré sur l'île de Leros, en face des côtes turques, le 3 octobre 2015. Il a quitté la Grèce à une date inconnue et a été repéré pour la dernière fois en Croatie quelques jours plus tard.

L'Allemagne, qui attend cette année jusqu'à un million de demandeurs d'asile notamment syriens, est au premier plan de l'afflux de migrants.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *