Au moins cinq civils tués en Irak


A Baaqouba, à 60 km au nord-est de Bagdad, trois collégiennes ont été tuées et deux autres civils blessés dans l’explosion d’une bombe à leur passage, selon une source sécuritaire.

Un traducteur travaillant pour l’armée américaine et son fils ont été tués par des hommes armés qui ont attaqué leur maison à Baiji, 210 km au nord de Bagdad, a indiqué la police. Quatre autres personnes ont été blessées dans cette attaque.

Par ailleurs, les corps de 25 personnes non identifiés ont été trouvés dans la zone de Kessra Wa Atach (est) et dans d’autres quartiers du nord et du sud de Bagdad.

Ces corps étaient criblés de balles et certains avaient les mains liées, selon le ministère de l’Intérieur.

Au moins 80 corps ont été découverts lundi et mardi à Bagdad, faisant craindre des liquidations à caractère confessionnel.

Les violences entre chiites et sunnites se sont aggravées depuis le dynamitage d’un mausolée chiite le 22 février à Samarra, au nord de Bagdad. Elles ont fait selon des sources officielles 450 tués parmi les civils. 81 mosquées sunnites ont été attaquées.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *