Barghouti : «Israël veut réoccuper toute la Cisjordanie»

Aujourd’hui Le Maroc : Docteur Barghouti, voulez-vous nous faire un commentaire sur la réoccupation par Israël de la ville autonome de Tulkarem, en Cisjordanie ?
Mustapha Barghouti : Tout d’abord, je voudrais préciser qu’Israël n’entend pas uniquement réoccuper Tulkarem, mais bel et bien l’ensemble de la Cisjordanie. On s’attend à ce que d’autres villes soient réoccupées. De toutes façons, Tulkarem qu’ils (les Israéliens) ont prétendu avoir évacuée, est toujours assiégée par l’armée d’occupation.
Ariel Sharon (le Premier ministre israélien) a décidé de détruire toute l’infrastructure et tous les symboles de l’Autorité palestinienne. Le dernier en date est la destruction du bâtiment de la radio palestinienne.
Votre commentaire sur l’arrestation de Ahmed Saâdat, le secrétaire général du Front populaire de libération de la Palestine ?
Nous l’avons dit en toute franchise à nos frères de la direction palestinienne : l’arrestation d’Ahmed Saâdat était une erreur et un préjudice à la légalité. Non seulement, nous sommes contre son arrestation, mais nous pensons qu’à l’heure actuelle, la libération de tous les prisonniers politiques est une nécessité. Nous sommes pour l’instauration d’un pouvoir d’état d’urgence.
Quelle issue prévoyez-vous pour mettre fin à la souffrance du peuple palestinien ?
Avant de parler d’issue, il faut l’envoi, dans les meilleurs délais, d’une force de protection internationale dans les territoires palestiniens et l’application des résolutions de l’Organisation des nations unies. Car, il y a un retour sur tout ce qui s’est passé depuis la Conférence de Madrid et Sharon, par ses actions destructrices, est en train d’annihiler tout ce qui peut mener vers la paix.
Quelle est votre sentiment à l’égard de la communauté internationale et arabe en particulier ?
Ecoutez, je suis très attristé, abattu même, par la réaction, ou plutôt l’absence de réaction de nos frères arabes et de leur mutisme étrange. Et ce, alors que leurs frères Palestiniens vivent des événements douloureux. S’il continue dans cette voie, le monde arabe sera marginalisé, car en prenant notre défense, c’est également sa position dans l’échiquier qu’il défend. Et c’est Israël qui en sort toujours renforcé. Je voudrais, toutefois, saluer nos frères Marocains pour leur solidarité à l’égard du peuple palestinien ainsi que pour la dernière manifestation du dimanche 13 janvier en soutien à la lutte de notre peuple. Certains frères marocains établis en Europe sont même venus jusque dans les territoires pour nous manifester leur soutien.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *