Ben Laden blanchit Zacarias Moussaoui

«Je suis personnellement responsable de l’attribution des rôles aux 19 frères pour mener ces conquêtes et je n’ai pas chargé le frère Zacarias d’être avec eux dans cette mission. Les aveux selon lesquels il était chargé de participer à ces conquêtes sont nuls et non avenus. Aucune personne sensée ne peut douter que (ces aveux) sont le résultat des pressions exercées sur lui durant quatre ans et demi». C’est par ces propos qu’Oussama Ben Laden, chef de la nébuleuse terroriste Al-Qaïda, a disculpé le Français, Zacarias Moussaoui, de toute complicité dans les attentats du 11 septembre 2001, dans un message adressé au peuple américain, mis en ligne mardi.  
Moussaoui, seul suspect jugé par la justice américaine pour participation aux attentats de New York et Washington, a été condamné le 4 mai dernier puis transféré dans la prison de sécurité maximale de Florence, dans le Colorado, où il purgera sa peine dans un isolement total. Dans cet enregistrement audio mis en ligne sur un site Internet, Ben Laden assure que Moussaoui n’a jamais été impliqué dans la préparation ni l’exécution des attentats contre le World Trade Center et le Pentagone. L’authenticité du document ne semble faire aucun doute selon les services secrets américains.
«J’avais la charge des 19 frères et je n’ai jamais demandé au frère Zacarias d’être avec eux dans cette mission», a déclaré Ben Laden en faisant référence aux 19 pirates de l’air du 11-Septembre.
«Comme Zacarias Moussaoui en était encore à apprendre à voler, il ne pouvait être le N°20 du groupe, comme votre gouvernement l’a laissé entendre», dit-il à l’attention des Etats-Unis. «Il le sait très bien».
«Tous les prisonniers à ce jour n’ont aucun lien avec les événements du 11 septembre et n’en savaient rien, sauf deux des frères», a-t-il déclaré, sans identifier ces deux prisonniers.
Selon Ben Laden, des innocents auraient été arrêtés et détenus pour justifier les dépenses américaines dans le cadre de la lutte contre le terrorisme.
«Il faut une certaine justification pour les dépenses énormes de plusieurs milliards de dollars sur le département de la Défense et d’autres agences dans leur guerre contre les moudjahidines», a-t-il estimé. Des responsables américains du contre-terrorisme ont relevé que cette intervention s’inscrivait dans une démarche de propagande, visant à rappeler les vues extrémistes de Ben Laden, sans présenter de menaces précises.
Cet enregistrement est le troisième de Ben Laden cette année. Sur une bande diffusée par une chaîne de télévision arabe en mars, il avait dénoncé la suspension de l’aide des Etats-Unis et de l’Union européenne au gouvernement palestinien après l’arrivée au pouvoir du Hamas.


 Qui est Zacarias Moussaoui ?


Zacarias Moussaoui, citoyen français né le 31 mai 1968 à Saint-Jean-de-Luz de parents marocains. Le 3 mai 2006, au terme de deux mois de procès et de sept jours de délibération, il a été reconnu coupable par le jury du tribunal fédéral d’Alexandria en Virginie de 6 chefs d’accusation de complot en liaison avec les attentats du 11 septembre 2001 à New York et condamné à la prison à perpétuité, sans possibilité de remise de peine. Le 6 avril 2006, après la présentation des images de victimes du 11 Septembre se jetant dans le vide, Moussaoui parodie la célèbre chanson de Bruce Springsteen «Born in the USA » en « Burn in the USA ». (NDRL : Burn signifie brûlé).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *