Bouteflika hué par des étudiants

Samedi, à la veille de la célébration de la Journée de l’étudiant, le chef d’Etat a entrepris de visiter certains établissements, de venir à la rencontre des jeunes et d’inaugurer quelques nouvelles infrastructures. Mais « il y avait un os » dans la tournée présidentielle, comme souligné par le Matin.
A l’Université de Bouzaréah, « le cortège présidentiel a traversé la fac sous des slogans hostiles au Pouvoir ». Une bonne partie des étudiants « ont réagi par des jets de pierres », le quotidien précisant qu’ils « n’étaient même pas informés de cette visite puisqu’elle était officiellement fixée » à dimanche.
D’après le Matin, les étudiants ont été « sortis des amphithéâtres en début de matinée sans aucune explication » alors qu’ils étaient en examen. Et lorsque Abdelaziz Bouteflika est arrivé, la foule a sorti les slogans prévus pour le lendemain. Y étaient inscrits « Généraux assassins », « Pouvoir assassin », ou « Kabylie martyre », « Bouteflika dehors ». Certains jeunes s’en sont même pris à des véhicules du cortège, d’autres ont placardé des affiches appelant à une marche pour protester contre les conditions de la vie universitaire… Des incidents qui interviennent après ceux, la veille, de l’université de Djelfa. Des étudiants en colère avaient incendié le bloc administratif, une voiture de service et l’ambulance de l’université.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *