Campagne de dénigrement contre le Dr Kelly

La famille de David Kelly, expert gouvernemental britannique qui s’est apparemment suicidé le 17 juillet, a demandé des comptes au gouvernement sur une campagne de dénigrement du scientifique dans la presse, révèle un document de l’enquête sur sa mort. La télécopie envoyée par l’avocat de la famille, Peter Jacobsen, au ministère fait partie des 9.000 pages de documents publiés samedi dans le cadre d’une vaste et spectaculaire enquête sur la mort du Dr Kelly. Ce spécialiste en armes biologiques était la source principale d’un journaliste de la BBC, Andrew Gilligan, qui a affirmé que la menace irakienne avait été exagérée par le gouvernement Blair pour justifier la guerre. Dans une télécopie adressée le 7 août aux services juridiques du gouvernement, l’avocat de la veuve du Dr Kelly et de ses filles demande « sous quelle autorité » des fuites anonymes ont été distillées à la presse. «D’un côté, le gouvernement pour de bonnes raisons appelle à la retenue durant l’enquête déjà commencée et de l’autre, les différentes émanations du gouvernement semblent, au moins dans la presse, agir autrement», accuse l’avocat. Le quotidien The Independent avait cité le 4 août, à deux jours des obsèques du Dr Kelly, une source haut placée comparant le scientifique renommé à un « Walter Mitty », personnage d’une célèbre nouvelle américaine qui s’invente des aventures imaginaires. Le lendemain, face au tollé provoqué, l’un des porte-parole de Tony Blair, Tom Kelly s’était excusé publiquement auprès de la famille «d’avoir perturbé leur deuil».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *