Charlie Hebdo: les jihadistes cernés par la police près de Paris

Charlie Hebdo: les jihadistes cernés par la police près de Paris

Selon le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve, une opération des forces d'élite françaises était en cours vendredi pour «neutraliser» les frères Kouachi, identifiés comme les auteurs de l'attaque contre Charlie Hebdo ayant fait 12 morts, mercredi  7 janvier 2015.

Trois hélicoptères étaient en survol stationnaire au-dessus du site de l'intervention, une imprimerie dans la zone industrielle de Dammartin-en-Goële, commune de 8.000 habitants à une vingtaine de km de l'aéroport international de Roissy. Selon des sources policières, peu avant 08H00 GMT, un échange nourri de tirs a eu lieu avec des policiers. Ces derniers avaient repéré, à un barrage, une voiture Peugeot 206, volée à une femme qui dit avoir reconnu Chérif et Saïd Kouachi, lourdement armés. Cette fusillade n'a pas fait de victimes.


 
Par ailleurs, concernant l'affaire du tueur présumé d'une policière dans une fusillade au sud de Paris le lendemain de l’attentat contre Charli Hebdo, les enquêteurs français ont établi une «connexion entre les deux attaques», ont relevé, vendredi, des sources policières.
 
Les autorités françaises avaient jusqu'à présent écarté tout  «lien» entre les deux affaires. Ceci, même si les investigations avaient été confiées dans les deux cas aux magistrats antiterroristes spécialisés du parquet de Paris.
 

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *