Cinquième soldat français tué dans le nord du Mali

Cinquième soldat français tué dans le nord du Mali

Un cinquième soldat français a trouvé la mort dans les combats menés par l’armée française contre les groupes terroristes au nord du Mali, a annoncé dimanche l’Elysée.

Dans un communiqué, le président François Hollande dit avoir « appris avec une grande tristesse la mort au combat dans le nord du Mali d’un caporal du 1er régiment d’infanterie de Marine d’Angoulême ».

Le président français adresse à la famille du défunt « ses plus sincères condoléances et le respect de toute la nation », tout en saluant « avec émotion la détermination et le courage des forces françaises engagées au Mali dans l’ultime phase, la plus délicate, de leur mission ».

Quelque 4.000 militaires français sont aujourd’hui engagés dans l’opération Serval, déclenchée le 11 janvier en soutien des forces maliennes et africaines, dans le cadre d’une guerre contre le terrorisme au Nord-Mali.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *