Cisjordanie : énième incursion israélienne

Des sources militaires israéliennes ont précisé que des unités de génie ont érigé des barrages et des obstacles sur les routes reliant notamment les bourgades de Tamoun, Yassir et Toubas au territoire israélien ou à la vallée du Jourdain en Cisjordanie. Les routes menant de ces localités à la ville de Naplouse ont également été bloquées, l’armée interdisant toute circulation «sauf pour des cas humanitaires», a indiqué un porte-parole de l’armée israélienne. «L’objectif étant, selon un communiqué de l’armée israélienne, d’empêcher des terroristes de se rendre en Israël et dans la vallée du Jourdain, suite aux nombreux attentats qui s’y sont produits ». Des unités de blindés et d’infanterie israéliennes avaient été signalées samedi soir autour du village de Tamoun, par des habitants. Ces unités appuyées par huit chars avaient réalisé une courte avancée en secteur autonome palestinien sans pénétrer dans la localité, selon ces témoins. Dans la bande de Ghaza, l’armée israélienne s’est retirée samedi soir de la ville palestinienne de Beit Hanoun que ses forces avaient occupée dans la nuit de vendredi à samedi. Au cours de cette incursion, qui a permis aux soldats israéliens de pénétrer de trois kilomètres à l’intérieur du territoire palestinien, quatre palestiniens, trois adolescents et un policier ont été tués par l’armée qui a capturé quinze palestiniens suspects d’implication dans des attentats.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *