Congo : Sassou Nguesso succède à lui-même

D’après la télévision nationale, le général Sassou Nguesso s’est d’ores et déjà assuré de la victoire dans la plupart des régions du Congo-Brazzaville. Il a ainsi remporté la majorité des voix dans la région des plateaux, la plus peuplée du Centre et du Nord, avec 92% de suffrages exprimés. De même que dans la région de la «Cuvette» (Nord), dans le district de Mossaka, M. Sassou Nguesso avec plus de 80% de suffrages exprimés…
Par ailleurs, même à Makélékélé (Sud), quartier très peuplé de Brazzaville et réputé proche de l’opposition, le général semble crédité de 92% des voix. Enfin à Talangai (quartier Nord de la capitale), son fief, le président est sorti en tête dans tous les bureaux de vote. «Dans certains bureaux, le candidat Sassou Nguesso réalise des scores impressionnants allant jusqu’à 98% de suffrages exprimés», a indiqué un témoin. Si ces résultats publiés lundi ne représentaient qu’un tiers des bulletins dépouillés, la victoire du président sortant ne fait plus aucun doute.
D’ailleurs, aucun des six candidats de l’opposition ne partait favori dans la mesure où tous ont une influence limitée sur le plan national. Son seul rival sérieux, l’ex-président de l’Assemblée nationale, André Milongo, s’était retiré de la course pour protester contre l’absence de transparence… Soutenu par une cinquantaine de partis et 250 associations, le général Sassou Nguesso avait basé sa campagne sur le renforcement du processus de paix après les guerres civiles que le Congo a connues, et sur la nécessaire reconstruction des infrastructures de base.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *