Côte D’Ivoire : Vers une issue de la crise politique

Le président ivoirien Laurent Gbagbo a invité ses opposants politiques à une rencontre aujourd’hui au palais présidentiel à Abidjan pour tenter de renouer le dialogue, rompu depuis le mois de mars à la suite de violences meurtrières, a-t-on appris auprès de la présidence.
Selon un communiqué reçu par l’AFP à Abidjan, la rencontre entre M. Gbagbo et les « forces politiques du G7 », coalition regroupant six partis d’opposition et les ex-rebelles des Forces nouvelles (FN), initialement prévue le 29 juin à Yamoussoukro, a finalement été programmée à Abidjan.
Cette réunion doit notamment porter sur la reprise des activités du gouvernement de « réconciliation nationale », formé dans la foulée de la signature en janvier 2003 des accords de Marcoussis (France), censés mettre fin à la crise mais dont l’application se révèle chaotique. Ce gouvernement est réduit à la portion congrue, le « G7 » boycottant le conseil des ministres à la suite de la répression meurtrière par les forces de l’ordre, le 25 mars, d’une manifestation interdite de l’opposition à Abidjan.
Cette répression avait fait selon un rapport de l’Onu au moins 120 morts. M. Gbagbo a en outre limogé en mai dernier trois ministres de l’opposition, dont le leader des Forces nouvelles, Guillaume Soro, pour les remplacer à titre intérimaire par des ministres issus de son parti.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *