Coupures de courant à travers la France

Des coupures « ciblées » d’électricité ont touché plusieurs grandes villes. À Paris, la manifestation, qui regroupe près de 8.000 personnes, selon la CGT, est partie vers 11h00 de la rue de Vienne, dans le VIIIe arrondissement, pour se rendre place du Palais-Royal, devant le Conseil d’Etat qui doit examiner le projet de loi le 22 avril. D’autres manifestations étaient prévues en province, notamment à Bordeaux, Lille, Marseille, Toulouse, Lyon, Caen et Orléans. À Lyon (Rhône), 800 agents manifestent depuis 10h00 derrière une banderole proclamant « Raffarin, non à la privatisation ».
À Rouen (Seine-Maritime), la population est privée d’électricité depuis midi. Environ 700 grévistes ont manifesté dans la matinée dans le centre-ville, devant le siège d’EDF. À Fos-sur-Mer (Bouches-du-Rhône), Montoir-de-Bretagne (Loire-Atlantique) et Manosque (Alpes-de-Haute-Provence), des gaziers ont mis « au minimum technique » les terminaux qui réceptionnent et stockent le gaz. Les fédérations CGT, CFDT, FO et CFTC d’EDF-GDF ont appelé à des arrêts de travail jusqu’à 21h00, avec des coupures « ciblées » d’électricité et à des baisses de régime de plusieurs heures. Ces coupures visent essentiellement l’éclairage public, les grandes entreprises, les sites industriels et les institutions publiques.
Dès mercredi soir, plusieurs quartiers de Lille, Roubaix, Tourcoing et Wasquehal, dans le Nord, ont été privés d’électricité pendant quelques heures à la suite d’une action de délestage de courant organisée par des grévistes, a-t-on appris de source syndicale. Selon Maurice Marion, porte-parole de la CGT-Mines-Energies, entre 75% et 80% des salariés présents d’EDF sont en grève.
Aucun responsable de la compagnie n’était disponible dans l’immédiat pour confirmer ce chiffre. De 6h00 à 8h00, où la consommation atteint un pic, des agents ont réduit d’environ 20% le régime d’électricité dans l’Hexagone, a ajouté le syndicaliste. Ils ont également procédé dans la journée à des basculements de courant en tarif de nuit, notamment à Agen, Tarbes et Pau. Ces villes se sont retrouvées en pleine journée avec un éclairage public.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *