Création d’une ligne de transmission d’énergie en Afrique du nord

Création d’une ligne de transmission d’énergie en Afrique du nord

Le programme d’investissement pour le développement de l’Afrique (PIDA) compte à son actif un projet très ambitieux pour l’Afrique du nord. Il s’agit de la construction d’une ligne de transmission de l’énergie partant du Maroc à destination de l’Egypte en passant par l’Algérie, la Libye et la Tunisie.

Aussi, ce projet à mettre en œuvre dans le cadre du Pida de l’Union africaine et du nouveau partenariat pour le développement de l’Afrique (Nepad) devrait servir, grâce à son impact socio-économique, à renforcer l’intégration régionale.

À noter que figurant parmi les 16 projets d’infrastructures présentés au sommet de Dakar sur le financement des infrastructures en Afrique, ce projet concerne la construction d’un corridor de 2.700 km de transmission d’électricité d’une capacité de 4.500 mégawatt. Ainsi, le projet devrait assurer notamment la transmission de l’énergie entre les cinq pays d’Afrique du nord, apporter l’assistance quant à la croissance de l’intégration électrique régionale, ce qui réduira le recours à la capacité de réserve des systèmes électriques et entraînera l’épargne sur les coûts d’investissement.

Cette infrastructure, dont certaines interconnexions de tronçons existent déjà mais dans un cadre commercial restreint, permettra également aux pays concernés de profiter des avantages bon marché du gaz et de l’énergie électrique produite en Algérie et en Libye.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *