Crise du Golfe: l’ultimatum fixé au Qatar prolongé de 48 heures

Crise du Golfe: l’ultimatum fixé au Qatar prolongé de 48 heures

L’Arabie saoudite, les Emirats arabes unis, le Bahreïn et l’Egypte ont annoncé lundi avoir décidé, à la demande du Cheikh Sabah Al-Ahmad Al-Jaber Al-Sabah, Emir de l’Etat du Koweït, de prolonger de 48 heures l’ultimatum fixé au Qatar pour répondre à leur liste de demandes.

Selon un communiqué commun publié par l’agence officielle saoudienne SPA, l’Arabie saoudite et ses alliés ont accepté de prolonger l’ultimatum après l’annonce par le Qatar qu’il devait remettre lundi à l’émir du Koweït, qui mène une médiation dans la crise du Golfe, sa réponse à leurs demandes, exigeant notamment la fermeture de la chaîne de télévision « Al Jazeera » et d’une base militaire turque ainsi que la réduction des relations avec l’Iran.

Depuis début juin dernier, l’Arabie saoudite, les Emirats arabes unis, l’Egypte et le Bahreïn ont annoncé la rupture des relations diplomatiques et la suspension de toutes les liaisons aériennes et maritimes avec le Qatar.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *