Démission du vice-premier ministre des Pays-Bas

Après avoir perdu un vote parlementaire important concernant la réforme pour l’élection des maires, le centriste hollandais Tom de Graaf démissionne. Cette démission pourrait fragiliser le Premier ministre, Jan Peter Balkenende, dont le gouvernement est composé de Chrétiens-démocrates, de Libéraux et des Centristes.Mais le chef du gouvernement néerlandais se veut rassurant et le parti centriste refuse également de parler de crise politique. Le D66, le plus petit parti de la coalition gouvernementale, devrait proposer dans les jours qui viennent un nouveau candidat pour le poste de vice-Premier ministre. Le projet de réforme électorale soumis mardi par de Graaf au sénat a été bloqué par l’opposition travailliste (PvdA). Il visait à faire élire directement les maires, qui sont actuellement des personnalités nommées par l’Etat. En tant qu’amendement constitutionnel, ce projet aurait dû recueillir une majorité des deux-tiers pour être adopté, mais il n’a obtenu que 42 voix pour et 31 contre, dont le PvdA, les Socialistes et les Verts. Lorsqu’il est apparu que de Graaf risquait de démissionner, Balkenende a quitté prématurément le sommet européen de Bruxelles, mercredi. Sauf élections anticipées, les prochaines législatives sont prévues pour 2007. 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *